Aller au contenu

Soins de Suite

Hospi Grand Ouest propose une offre de 253 lits et places de soins de suite et de réadaptation, pour les patients provenant, le plus souvent, d’un établissement de court séjour mutualiste ou non. Les prises en charge proposées reposent sur des services de soins de suite polyvalents ou spécialisés : neurologie, rééducation, cardiologie, cancérologie.

Le projet de soins de la personne âgée, élément clé de de la prise en charge en soins de suite

En Soins de Suite, l’évaluation à l’entrée de la personne âgée est la pierre angulaire pour l’élaboration de son projet de soins et même  au-delà, pour la construction de son projet de vie à la sortie. La gériatrie est une vraie discipline de spécialité  mais plutôt généraliste et c’est tout son paradoxe et sa complexité ! L’objectif est une prise en charge globale et non d’organe, même si le patient est adressé au départ pour un motif cardiaque ou orthopédique par exemple. Il faut, dès l’admission du patient au SSR, optimiser en un minimum de temps l’évaluation pour avoir cette vision globale du patient  et pouvoir ensuite définir des objectifs  de revalidation. L’évaluation est multidisciplinaire. C’est un vrai travail d’équipe orchestré  par le médecin qui commence dès le jour d’admission : l’infirmière et le médecin recueillent le mode de vie et l’autonomie antérieure dans ses dimensions physiques, sociales,  administratives… Les aides-soignantes  ciblent la dépendance et le kinésithérapeute établit un bilan des capacités  fonctionnelles, du handicap et du risque de chute. Très rapidement, dès les premiers jours, l’orthophoniste  réalise un bilan des fonctions cognitives, la diététicienne de l’état nutritionnel et l’assistante sociale dresse un premier bilan social... Le médecin est alors, dès la première semaine, en mesure de réaliser la synthèse de l’évaluation gériatrique, c’est-à-dire des fragilités, et de proposer un plan personnalisé de soins et de réadaptation : ce dernier permet de construire, optimiser et sécuriser sans oublier le relais ville-hôpital, le projet de vie souhaité par le patient et son entourage dans un délai moyen et idéal de prise en charge en soins de suite de moins d’un mois.

Une école du dos à la Villa Notre Dame : une offre de santé publique

Le projet de créer l’école du dos à la Villa Notre Dame a été lancé en 2013 conformément au projet médical. Compte tenu du nombre de demandes, il s’est imposé comme une évidence de regrouper les patients pour utiliser l’effet groupe qui permet une dynamique et une synergie pour avancer dans les projets personnels et professionnels des patients. Cette prise en charge collective permet d’optimiser les compétences des soignants, d’augmenter le nombre des séances et l’intensité de la rééducation. Un bilan complet est réalisé en début et fin de séjour par les professionnels, en intégrant des objectifs de progression. Une réévaluation hebdomadaire du patient est  faite par le médecin et une réunion pluri- disciplinaire regroupant tous les inter- venants de la prise en charge est programmée  toutes les semaines pour mettre en commun  les observations de chacun et adapter la rééducation.